Chantal est la passion incarnée pour le changement social. Fière fille du Kivu, elle se bat pour en faire un havre de paix en briguant la deputation provinciale. 

 

Pour un renforcement des capacités intellectuelles

Chantal Faida est une défenseuse passionnée des droits des femmes et des enfants affectés par la guerre à Goma, Nord-Kivu. Cet engagement social a conduit à créer une organisation qui s’appelle UWEMA (Prospérité en Swahili) en 2012 pour renforcer les capacités intellectuelles, socioculturelles et intégratrices des femmes et enfants victimes d’une décennie des conflits violents . Plus de 87 bourses scolaires ont été octroyées aux enfants défavorisés de Goma et plus de 10 formations en entrepreneuriat, leadership et sur les valeurs de la paix et de la cohabitation pacifique pour leurs tuteurs et parents. Au travers une assistance morale, technique et financière, UWEMA œuvre à redonner espoir et restaurer l’estime de sa communauté.  

 

Pour une société plus humaniste et libérale

Militante, elle préside le congrès régional des jeunes femmes politiques. Un regroupement de jeunes femmes passionnées par la politique humaniste, en vue de gouverner autrement la société. Elle croit en la justice sociale et la dignité comme instruments de construction d’un monde équitable. Un monde où l’apport de tout humain est considéré vital dans la construction d’un futur radieux. Par l’humanisme, elle entend la promotion des droits humains dans chaque secteur clé de la vie, la promotion de la sacralité de la vie pour tous et en tout temps, le fait de placer l’homme au centre de toute action innovante. Elle intervient régulièrement comme facilitatrice dans les débats citoyens sur les questions de démocratie, de la bonne gouvernance et des valeurs du vivre ensemble. Le 17 janvier 2017, elle a tenu une conférence devant près de 80 jeunes leaders de la ville de Goma sur le rôle des medias sociaux dans l’engagement social d’une nation.

 

 

Pour une promotion de l’excellence auprès de la jeunesse

Chantal croit en l’essor de son pays par la création d’entreprises par des jeunes et pour les jeunes. Licenciée en Économie et étant à l’origine de plusieurs actions sociales, Chantal reçoit un nombre de récompenses par lesquelles elle espère motiver d'autres jeunes comme elle. On lui a attribué le trophée USHUJA (Courage) pour l’espoir de la jeunesse de Goma, le trophée ETANDO (Reine) et le Prix MWASI BWANYA de LIPANDA Events pour l’inspiration et l’engagement social envers les femmes. Elle a été nominée militante associative pour la RDC par le GAFA (Gala de la Femme Africaine) en France et classée parmi les 50 femmes les plus influentes d’Afrique par le Magazine ONEWORLD FOUNDATION en 2017 et un des 50 jeunes leaders les plus influents en RDC par le Magazine Kivuzik.

 

Pour lui montrer votre soutien retrouvez-la sur Facebook, Twitter ou sur son blog