Mission_photo.png

Pourquoi les femmes?

Notre mission d'élire les femmes africaines repose sur une fervente conviction sur l’efficacité des femmes politique et des valeurs démocratiques. Les 54 États membres de l'Union africaine (UA) ont convenu dans la charte fondatrice de l'organisation de «promouvoir les principes et les institutions démocratiques», institutions démocratiques qui doivent être représentatives des personnes qu'elles gouvernent. Aujourd'hui, les femmes représentent la moitié de la population, mais détiennent moins de 25% des sièges parlementaires en Afrique subsaharienne.

De nombreux pays, en particulier en Afrique australe et en Afrique de l'Est, ont intégré l'égalité des sexes dans leurs constitutions et mis en œuvre une série de politiques novatrices pour imposer ou encourager les quotas par sexe.

Le Rwanda, se distingue en tant qu’exemple en terme d’équité avec 63,8% des sièges à la chambre basse du parlement national revenant à des rwandaise. Cependant, beaucoup d'autres à travers le continent sont à la traîne. Cela inclut le plus grand voisin du Rwanda à l'ouest, la République Démocratique du Congo (RDC), où les femmes occupent seulement 8,9 pour cent et 4,6 pour cent de sièges dans les chambres basses et hautes, respectivement. La réalisation des objectifs de quotas de genre et des principes démocratiques énoncés dans la Charte de l'UA et dans les constitutions nationales exigera ici un effort immense et déterminé.

Néanmoins, nous croyons qu'inclure plus de femmes dans la gouvernance est bon, non seulement pour les principes démocratiques, mais aussi pour les résultats politiques. Des recherches menées en Tanzanie, au Rwanda et en Afrique du Sud ont montré que le fait d'avoir plus de femmes parlementaires est lié à une meilleure prise en compte des perspectives et des intérêts des femmes dans les débats législatifs et la prise de décision. Il y a aussi une prépondérance de preuves de la part de pays confrontés aux conflits armés que lorsque la participation politique des femmes est plus importante, la probabilité de violence continue de diminuer de manière significative. Les femmes libériennes qui ont dirigé le mouvement pour la paix qui a mis fin à la guerre civile en 2003 constituent un puissant témoignage de l'impact politique que les femmes africaines peuvent avoir lorsqu'elles s'organisent et agissent. Nous sommes pleinement conscients de la multitude et de l'ampleur des défis auxquels les femmes africaines et leurs communautés sont confrontées pour construire un avenir meilleur.

Pourtant, nous sommes convaincus que le fait d'avoir plus de femmes à la table des prises de décisions dans les pays d'Afrique renforcera les principes démocratiques et engendrera une gouvernance plus inclusive et plus pacifique.

 
Working.png

Comment ca fonctionne?

Chaque femme présente sur notre site est présentée dans un profil qui met en évidence les questions qui la passionne, intègre une brève biographie et des liens vers les différentes plateformes de médias sociaux créées par le candidat, y compris Facebook, Twitter, un blog et dans certains cas, YouTube.

Comme il n'y a pas de restrictions de financement étranger pour les campagnes individuelles dans la plupart des pays d'Afrique, n'importe qui, n'importe où, peut faire un don aux campagnes de nos membres grâce aux boutons de contribution associés à chaque profil. Les visiteurs du site peuvent également faire un don directement aux activité générale de Fempo. Bientôt, ceux qui souhaitent faire un don aux candidats en fonction des problèmes qu'ils soutiendront seront en mesure de le faire une fois que notre fonction de recherche de problèmes sera opérationnelle.

 
Presentation.png

Notre petite histoire

Nous avons commencé notre travail en Afrique centrale, en particulier en République démocratique du Congo (RDC), pays tristement célèbre pour la vulnérabilité de sa population féminine. Notre objectif est de renverser cette image, d'abord en RDC puis au-delà, au fur et à mesure de notre expansion sur le continent dans les mois et les années à venir. Nous aidons les femmes politiques congolaises à atteindre leur mandat électif et à bâtir leurs réseaux politiques à tous les niveaux du gouvernement. Là où d'autres ne voit que l'obscurité au cœur de l'Afrique, nous voyons un brillant avenir.

Fempo a été créé par une spécialiste de la démocratie et de la gouvernance qui a vu la nécessité de s'adresser spécialement aux femmes dans le contexte du renforcement des capacités politiques. Elle a vu que les femmes étaient typiquement marginalisées par leurs propres partis et la perspective d'organiser une campagne dans un environnement de pauvreté écrasante et de sexisme brut se révélait souvent si décourageante qu'elle se décourageait beaucoup de faire le premier pas le plus crucial.

 

© Fempo 2018.