Déposer sa candidature pour les élections de Décembre 2018

2.png.jpg

Depuis quelques semaines, à l’approche des dates limites du dépôt des candidatures pour les élections la ferveur électorale s’est emparée des politiciens et futurs candidats.

Du 24 juin au 8 juillet (pour les élections à la députation provinciale) et du 25 juillet au 8 août (pour les élections à la députations nationale et à la présidence), la CENI ouvrira ses bureaux pour officiellement recevoir les dossiers de candidatures. Pour vous aider à franchir ces étapes cruciales nous avons rassemblé un bref guide d’assistance. Voici comment faire.

S’assurer qu’on peut être candidat

Différents articles de la loi électorale présentent les conditions de candidature pour chacun des postes brigués. Les articles 103 et 104 traitent de la présidence de la république; les articles 120 et 121 de la députation nationale; et la députation provinciale est régie par les articles 148 et 149. 

En résumé, il faut être un citoyen congolais de plus de 25 ans, jouissant de tous ses droits civils et politiques, étant enrôlé en tant qu’électeur et ayant un diplôme d’études supérieures ou universitaire ainsi que faire preuve d’au moins 5 ans d’expérience dans la politique, l’administration, le social ou l’économie.

Un détail à noter, la candidature à la présidence requiert une nationalité congolaise d’origine, ce qui veut dire être d’un groupe ethnique dont les personnes et le territoire constituaient ce qui est devenu la République Démocratique du Congo à l’indépendance.

(La nationalité est un sujet contentieux et plutôt vaste dans la loi congolaise, cet extrait est issu de la version abrégée qui fait partie de la constitution.)

Constituer son dossier de candidature

Les articles 104, 121 et 149, couvrant respectivement les candidatures à la présidence et aux députations nationales et provinciales requièrent certains documents pour valider votre candidature en tant qu’aspirant candidat à un poste de services publics. En premier, il vous faudra une lettre de consentement signée et conforme au modèle fixé par la CENI. Remplissez cette lettre sans aucune rature ou surcharge pour éviter qu’elle ne soit rejetée.

Ensuite pour confirmer votre identité la CENI aura besoin de quatre photos d’identification (au format passeport), d’une copie de votre carte d’électeur, une copie de votre acte de naissance, une fiche d’identité et un curriculum vitae (CV - les deux se terminant par la formule « Je jure sur l'honneur que les renseignements ci-dessus sont sincères et exacts »).

Il vous faudra aussi une lettre d’investiture attestant que votre parti, ou votre regroupement politique vous soutient dans ses élections et un logo (ou symbole) du parti. La lettre et le logo ne sont bien entendus pas nécessaire si vous vous présentez en tant qu’indépendant.

Enfin, ajouter y un certificat d’études supérieures, un diplôme universitaire, et une (ou des) attestations faisant office de preuve d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans en politique, en administration, dans le social ou en économie.

Pour les députations nationale et provinciale ajoutez aussi les noms de deux suppléants (ceux qui prendront votre place au cas vous n’êtes plus en mesure d’assurer vos fonctions.)

Rassembler les fonds

Chaque dossier de candidature doit être accompagné d’un récépissé bancaire attestant le paiement d’une caution correspondant à la fonction publique briguée par le candidat.

La caution pour la candidature présidentielle s’élève à 160.000.000 de francs congolais. Pour les députations nationales 1.600.000 de franc congolais et provinciales les cautions s’élèvent à 1.000.000 francs congolais*.

La plupart des partis politiques, d’après nos sources, désignent deux mandataires qui récoltent le montant de toutes les cautions au sein du parti, s’occupent du paiement auprès des banques publiques, et délivrent les reçus bancaires à tous les candidats. Renseignez-vous auprès de votre parti pour confirmer la procédure interne.

Si vous ne disposez pas des fonds nécessaires, avez-vous des solutions alternatives? Considérez l’organisation d’une levée de fond auprès de votre électorat, une vente de produits (comme des t-shirts, casquettes, autocollants, objets artisanaux etc.) ou un événement public et payant (barbecue, vente de produits alimentaires, un affrontement sportif etc).

Vous pouvez aussi récolter des fonds auprès de personnes nanties ou de membres de familles qui croient en votre cause à l’aide d’une correspondance de demande de contributions.

En revanche, assurez vous, pour toutes ses idées de levée de fond, de peaufinez votre discours et votre présence publique pour justifier la contribution de votre électorat.

Après ce bref résumé sur les éléments nécessaire au dépôt des candidatures, êtes-vous en possession d’un dossier complet? Sinon, hâtez-vous la date limite approche à grands pas!

(*) Update (June 15,2018) les informations contenues sur le site internet de la CENI, portant sur le montant de la caution ne reflète pas les montants mentionnés dans les articles 104, 121 et 149. Nous avons amendé l'article pour refléter les informations contenues dans la législation officielle.